Ferus Gallery | Philippe Hiquily
2036
page-template-default,page,page-id-2036,page-child,parent-pageid-13,eltd-core-1.0.3,ajax_fade,page_not_loaded,,borderland-ver-1.14, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,paspartu_enabled,paspartu_on_top_fixed,paspartu_on_bottom_fixed,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive

Philippe Hiquily

(1925 – 2013)

C’est avec un profond respect et une joie retrouvée que Ferus Gallery présente cet été une sélection d’œuvres du Sculpteur Philippe Hiquily.

Né à Paris en 1925, Philippe Hiquily s‘engage à 18 ans et participe à la guerre d’Indochine. Après avoir suivi les cours de l’Ecole des Beaux-Arts de Paris (1948-1953) où il rencontre César (1921-1998) et Albert Féraud (1921-2008), il fait en 1954 la véritable rencontre qui décidera de son orientation, Germaine Richier (1902-1959).

Sa première exposition à New York à la galerie The Contemporaries en 1959 est un immense succès, il rentre dans les collections du Guggenheim de New York et du Hirshhorn Museum de Washington. Il fréquente alors Leo Castelli, Robert Rauschenberg, James Rosenquist, son avenir à New York semble assuré, mais Philippe Hiquily reste un franc-tireur, il rentre à Paris et décide de poursuivre seul le chemin qu’il s’est tracé.

A l’écart de toutes les écoles et de toutes les Chapelles, HIquily a parfois du mal à vivre de son travail, s’en suivent 25 années de traversée du désert.

Grand amateur et collectionneur d’Arts primitifs, d’abord Africain puis Océanien, Philippe Hiquily poursuit inlassablement son travail centré autour de la célébration du corps et de la sexualité de la femme, il est aujourd’hui peu à peu reconnu comme l’un des plus importants sculpteurs du XXe siècle.

« Philippe Hiquily c’est l’artiste des artistes, parce que ses plus grands supporters, ce sont les artistes. » Sam Szafran